Sans titre 2

Quelques articles plus tard et c'est l'heure des vraies présentations.

Parce que finalement toi et moi on a des choses en commun, sauf que derrière l'écran on ne se connait pas.

Que les choses soient claires je ne suis pas là pour te vendre du rêve. Je ne me suis pas encore lancée dans la mode du DIY. Pour être honnête avec toi y a encore quelques heures je l'aurais confondu avec le DIU. Mais je ne crois pas qu'on puisse encore fabriquer son stérilet soi-même.

Crois moi, pourtant en termes de tests je ne suis pas en reste: le passage au bio, les couleurs de cheveux en tous genres, le digiscrap, la photographie, les créations en pixel, les régimes miracles ou l'apprentissage de la guitare sur Youtube...

J'ai essayé, je me suis ramassée et j'ai malgré tout la facheuse manie d'avoir une To Do List inaboutie que je continue à remplir sans forcément réussir à la vider.

Trois ou quatre livres prennent également la poussière sur ma table de chevet parce qu'il faut croire qu'aller regarder sur Facebook la vidéo d'une japonaise qui revisite la flute avec un organe inapproprié de son anatomie est bien plus intéressant que certains best seller de ma PAL (pile à lire - ouais je connais ce sigle du coup j'peux me le raconter un peu quand même).

Reprenons. Moi c'est Lucie, une angevine de 30 ans. Bim, ça c'est fait. Le fameux cliché de la trentenaire qui fait un point sur sa vie: Deux enfants, garde alternée, tout ça tout ça... Si tu t'es intéressé un peu aux autres articles à priori tu le sais déjà.

La vérité c'est que je suis devenue une sérial brodeuse: Je brode ma vie, je brode mes choix, je brode le quotidien.

Mon organisation est aussi instable que la carrière des Anges de la télé réalité.

Et comme j'aime le défi et me flanquer la tête dans le guidon, j'ai repris une formation (d'animatrice sociale), le théâtre et accessoirement dans la foulée j'ai rencontré un ours hipster de 26 ans (suffisamment jeune pour me faire sentir fraiche, suffisamment barbu pour ne pas me faire sentir cougar).

Hop, package de nouvelle vie qui fait tourner la tête pire qu'une cuite de Saint Sylvestre.

Le bordel c'est qu'au delà d'avoir une garde bimensuelle, j'ai une vie bipolaire.

Une semaine sur deux j'essaye de calquer ma vie à une page de La Redoute. L'autre semaine j'ai plutôt un abonnement au pub Irlandais avec les copains!

J'ai des hamacs à la place des cernes mais un hamac c'est cool et confortable. On peut tout aussi bien y faire dormir une petite tête blonde que s'y installer en buvant un cocktail.

Je te fais une petite place si tu veux. Je n'ai pas envie de parler seulement de moi, seulement d'eux. C'est juste un mélange d'appart dérangé, d'histoires du soir, de vernis écaillé, de sous vêtements affriolants ou du fameux mystère des chaussettes orphelines.

Ce que tu connais simplement. Ce qu'on connait tous. Un quotidien sans filtre avec quelques filtres sur les photos parfois.