IMG_20170717_140124_416

Il parait que dans certains pays on l'appelle papa bonus. En France on dit plutôt beau-papa.

C'est vrai qu'il y a dans ses yeux ce petit truc qui ne s'explique pas. Une beauté, de la douceur, quelque chose qui nous rassure.


Papa bonus, c'est pas notre vrai papa, on l'a eu en cadeau, en plus des câlins qu'on a déjà.
C'est pas juste un extra, c'est la surprise qu'on attendait pas.

Nous on a la version premium. Il a tout pleins de tiroirs où on peut piocher des tas d'options:

- l'option chef cuistot pour nous régaler de petits plats, ou faire de nous ses commis de cuisine pour préparer un bon gâteau

- l'option bricolo si on a un lit à monter ou un jeu Mcdo à assembler.

- l'option clown pour faire des photos en faisant des grimaces, en nous dessinant de fausses moustaches ou en nous envoyant embêter maman a coups de guilis sous les pieds.


Papa bonus, c'est comme s'il avait toujours été là, comme si sa voix avait toujours raisonné dans toute la maison. Comme si les murs s'étaient préparés à l'entendre rire très fort ou se fâcher un peu quand on dépasse les limites.

On sait qu'il fait toujours de son mieux. Même que parfois il doute un peu de savoir s'il y arrive bien, parce que ça doit pas être simple de s'installer dans tout notre bazar.

Alors il a trouvé une technique, il met encore plus de désordre: il chatouille, il fait des blagues, il balance des coussins. Et une fois qu'on est tous épuisé d'avoir trop rigolé, il nous laisse se poser tout contre lui. 

Ça c'est son option nounours, celle que l'on passerait des heures à utiliser.


Parfois maman elle se cache dans un coin, un peu plus loin. Elle croit qu'on voit pas qu'elle nous observe du coin de l'oeil.

Parce que tu sais quoi? Papa bonus, avec ses outils, il a aussi un peu bricolé notre maman.

Depuis qu'il est là, y a des lumières qui se sont rallumées en elle.

Y a même certaines lumières qui n'existaient pas avant lui.

Et puis on dirait qu'elle est devenue légère comme une plume. C'est le seul qui sait la porter très haut dans ses bras, comme s'il avait réussi à lui enlever des tas de poids à l'intérieur.

Mais faut pas croire qu'il est parfait tu sais. Ce serait même pas rigolo qu'il le soit. Parce que personne ne l'est dans notre chez nous.

On fait tous des tas d'erreurs, on apprend chaque jour à trouver nos marques.

Mais ce qui est super, c'est qu'à nous tous, on a créé un sacré puzzle avec de nouvelles pièces pleines de folies et d'imprévus.


En fait, il manquait un joueur dans notre équipe. Alors papa bonus s'est invité avec ses tiroirs qui débordent de magie.

Et nous, on a gagné un re-père, et un paquet d'amour offert.