05 octobre 2017

Les petits bonheurs

http://www.flowmagazine.fr/la-liste-des-petits-bonheurs/

 

« Et toi quels ont été tes petits bonheurs de la journée ? »

Je m’installe semi-allongée en travers du lit de ma Choupie, adossée au mur. Tous les deux m’entourent et se baladent au beau milieu des souvenirs de leur journée.

Il y a ce moment où Boubou a joué aux ninjas à la récréation du matin. Il était le ninja rouge. Ça a eu l’air de lui donner beaucoup de plaisir car ses yeux brillent encore. Ce midi il était assis à côté de son meilleur copain à la cantine. Et en plus il y avait des frites au menu. Il en a repris deux fois, comme sa sœur.

Ça fait aussi partie de ses petits bonheurs à elle. En plus d’ajouter dans sa liste qu’elle était heureuse de promener Lasko, notre toutoune géant, parce qu’en plus papa bonus s’est amusé à le faire sauter très haut, et ça c’était vachement rigolo.

Elle était aussi heureuse de mettre sa nouvelle jupe. Ses copines l’ont beaucoup complimentée.

Boubou l’interrompt car les souvenirs s’enchainent.

Il est en CP cette année. Et aujourd’hui, pour la première fois de sa vie, il a tracé un trait droit avec une règle. Ça l’a rendu très fier. Il se sent de plus en plus grand, parce qu’il est en primaire et aussi qu’il a des devoirs comme sa grande sœur.

« Maman tu nous racontes les tiens de petits bonheurs ? »

Avant eux, j’aurais estimé avoir eu une journée somme toute ordinaire.

Mais nos petits bonheurs m’ont donné de nouvelles lunettes de vue. J’ai la chance d’avoir des lunettes qu’on a inventées. Elles permettent de voir les bonheurs les plus discrets, ceux qui te passaient sous le nez avant, ceux qui, même infimes, dessinent un arc-en-ciel dans ton quotidien.

giphy (2)

Alors je raconte…. Que lorsque j’arpente la ville en voiture pour me rendre ou revenir de mon travail, je tâche de ne pas oublier de mettre mes binocles magiques.

Et que grâce à elle je me suis aperçu qu’un vieux monsieur dans une voiture qui m’a doublée avait sur la tête une casquette avec des flammes dessus ! J’ai trouvé ça très drôle, car il semblait avoir près de 80 ans.

Qu’un jeune homme aux écouteurs dans les oreilles s’est déplacé sans se rendre compte qu’il dansait un peu, absorbé par sa musique. Je ne me suis même pas rendue compte que je souriais en regardant la scène.

Je raconte que j’ai eu un fou-rire avec ma collègue à la pause déjeuner, pour une bêtise.

Que le jardinier a tendu la pelouse à mon travail, et que l’odeur du gazon coupé était très agréable.

Qu’une dame que je ne connais pas a plaisanté avec moi dans l’ascenseur.

Que ma musique préférée du moment est passée à la radio.

Que la boulangère m’a offert une chouquette lorsque je suis allée acheter mon pain. 

Que ce soir je vais regarder un nouvel épisode d’une super série Netflix.  Et que ce sera l'occasion d'essayer mon nouveau vernis bleu pailleté.

Que les entendre me raconter leurs petits bonheurs avec tant d’enthousiasme m’enveloppe d’une joie toute molletonnée.

Au moment où je finis cet article, j’aurais tendance à vouloir regarder le gris qu’il y a en face de moi. Facile. Le garagiste vient de m’annoncer la mort de l’alternateur de la bagnole et la nouvelle amputation de mon compte en banque. La période est compliquée et je croule sous les raisons d’être fatiguée.

Mais bordel je sais à quel point si je tourne la tête, si je me penche, je peux ramasser tant de petits rayons de soleil qui me font prendre conscience que je suis heureuse.

Il suffit de recharger. Les petits bonheurs sont des prises de courant.

Si tu n’as plus de batterie, trouve au moins le temps de rebrancher ton alimentation.

 

giphy (1)

 

 ----> (PS: Je viens de tomber sur tout un tas de petits bonheurs à télécharger et imprimer en cliquant ICI . Et cette trouvaille aussi c'est un petit bonheur ^^)

Posté par luluuuberlu à 13:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]